Le Suivi Gynécologique

De l’adolescence à la ménopause, le suivi gynécologique est indispensable. Il permet d’assurer la contraception, le traitement substitutif et le dépistage des cancers.

Frottis Cervico Vaginal

 

Le frottis cervico-vaginal ou PAP test ou test de Papanicolaou consiste à faire un frottis sur le col de l’uterus et ainsi de à récupérer quelques cellules de cette zone.

 

 

  • Pourquoi faire un PAP test ? Qu’est-ce que le dépistage du cancer du col ? Dois-je toujours avoir un test HPV ?

 

Le frottis cervico-vaginal de dépistage permet de détecter l’apparition de cellules dysplasique qui peuvent être le point de départ d’un cancer du col utérin. Ces cellules peuvent alors être traitées avant qu’elles ne deviennent cancéreuses.

 

Des cellules cancéreuses peuvent de la même manière éventuellement être directement détectées.

 

Les dysplasies cervicales sont la conséquence de modifications cellulaires induites par un virus : le papilloma-virus(HPV). Il est donc possible dans certain cas de rechercher la présence de ce virus au niveau du col de l’utérus.

 

 

  • Qu’est ce qu’un frottis cervico-vaginal ?

 

Les cellules nécessaires à l’analyse cytologique et à la recherche de HPV sont obtenue lors de l’examen gynécologique par le brossage de la partie externe et de la partie interne du col. On peut ainsi analyser les cellules de la zone de jonction ( zone située entre la partie externe et la partie interne du col), qui est la zone la plus fragile du col utérin.

 

 

  • Quels autres tests peuvent être fait dans le même temps ?

 

La cytologie en phase liquide permet également de rechercher Chlamydiae, gonocoque, Mycoplasme et uréaplasma lors du même test.

 

 

  • Si j’ai mes règles, est-il possible de faire le test ?

 

Il est tout à fait possible de faire le frottis cervico-vaginale pendant les règles. Cela n’a généralement pas d’effet sur la qualité  de l’examen.

 

 

  • Mon gynécologue a fait une biopsie pendant l’examen...

Pendant l’examen gynécologique, on réalise en général une colposcopie, c’est-à-dire l’examen attentif du col qui peut parfois être réalisé à l’aide d’une loupe(colposcope) et de produits de contraste que l’on applique sur le col utérin.

 

Cela permet en général de diriger la réalisation d’une biopsie sur une zone suspecte du col.

 

Les biopsies sont réalisées à l’aide d’une pince spéciale qui permet de prendre une petite partie du col. Ce geste n’est pas douloureux, mais provoque en général des saignements en petite quantité qui peuvent durer de quelques heures à plusieurs jours.

 

 

 

  • J’ai reçu une lettre m’invitant pour un nouveau rdv...

De nombreuses raisons peuvent motiver un contrôle du frottis.

 

Beaucoup de frottis donnent un résultat intermédiaire qui requière une simple surveillance, d’autre demande la réalisation rapide d’une biopsie.

 

Dans tous les cas, un frottis qui n’est pas totalement normal fera réaliser un contrôle qui permettra de préciser la conduite à tenir  et permettra à votre médecin de tout vous expliquer.

 

 

Human Papilloma-Virus

 

  • Qu’est-ce que HPV ou Human Papilloma Virus ?
    Comment s’infecte-t-on ?

 

Human Papilloma-Virus est un virus qui se propage par simple contact.

 

Les rapports sexuels de toute nature en sont le principal vecteur et les préservatifs ne procurent pas une protection totale ( car ils ne recouvrent pas la totalité des organes génitaux).

 

On estime que 75 à 80 % de la population active sexuellement est infectée par HPV avant l’âge de 50 ans.

 

 

  • Je suis porteuse d’HPV. Que dois-je faire ?

 

Il existe de nombreuses sortes de virus HPV, et le risque qu’ils provoquent un cancer est variable (on parle de l’oncogénicité du virus).

 

On distingue donc 2 groupes de virus en fonction de leur oncogénicité :

  1. 1- High-risk : HPV 16, 18, 31, 33, 35, 39, 45, 51, 52, 56, 58, 59 et 68
  2. 2- Low-risk : HPV 6, 11, 40, 42, 43, 44, 53, 54, 61, 72, 73 et 81

 

Le fait d’être porteuse du virus, même d’un virus high-risk n’est pas grave. Cela doit juste être considéré comme un facteur de risque.

 

En effet, plus de 75 % de la population est porteuse de HPV et la majorité de ces personnes ne feront jamais de problème au niveau du col utérin.

 

 

  • Faut-il que je me vaccine contre HPV ?

 

Il existe un vaccin qui protège contre certains type de virus HPV. Un programme de vaccination est établie au Luxembourg. N'hésitez pas à en parler à votre médecin.

L'Institut de Gynécologie et d'Obstétrique

121 A route d'Arlon / L-1150 LUXEMBOURG